Recherche d’une meilleure qualité de vie.

 

Nous voulons tous être heureux, ne pas souffrir, être pleins d’amour et de joie. Nous faisons ce que nous pouvons pour parvenir à cela. Même la recherche de pouvoir et d’argent va dans ce sens. Ces buts, ces objectifs, changent en fonction de notre état et de notre avancée (voir l’article l’idéal, l’objectif).

Avec la méditation, nous avons un outil extraordinaire pour atteindre non seulement cet objectif à un point qu’on ne peut imaginer au départ, mais plus encore qui nous permettra, par l’expérience directe, de résoudre le mystère de “Qui nous sommes” et “que faisons-nous ici”.

Ceci s’explique par le fait que la méditation permet de trouver la tranquillité intérieure, le témoin qui est au-delà de l’égo. L’égo étant une identification de la conscience au corps et au mental. En dépassant/transcendant cette identification, qui est une illusion, nous trouvons une vérité bien plus profonde et la recherche intérieure devient une évidence jusqu’à, finalement, après un long chemin vers Soi amener la vérité.

Entre la théorie et l’expérience directe, l’un des chemins les plus courts est la méditation régulière.

Il faut donc prendre conscience qu’au début, pour la plupart d’entre nous, c’est l’égo qui souhaite moins souffrir, améliorer la qualité de la vie ou trouver des réponses à la question existentielle “qui suis-je?” qui cherche des solutions et nous pousse à méditer. Cela peut également arriver après une expérience “étrange”, dans le but de trouver une explication ou de la revivre. Mais cela ne change rien c’est toujours l’égo.

C’est intéressant de le savoir, car cela favorisera le lâcher-prise et l’acceptation quand viendra le moment de la constatation par l’expérience directe, plutôt que de retomber dans les tentatives d’explications mentales et rester bloqué au même point.

Ceci est parfaitement normal et il ne s’agit pas de lutter ou s’imaginer “vaincre” le mental et/ou l’égo. On ne ferait qu’ajouter une couche de mental supplémentaire sur un problème venant déjà du mental. Il est plus sage d’accepter la situation et de pratiquer régulièrement. Ceci amènera l’expérience directe de l’émergence du témoin naturellement.

En faire l’expérience un instant ne veut pas dire, et de loin pas, que nous y sommes. Ce n’est que le début d’un long chemin. L’identification de la conscience aux objets est multiple et tenace.

Vous l’aurez compris, il vaut bien mieux être honnête avec nous-même et là où nous en sommes que s’imaginer être plus loin sur le chemin et rester bloqué dans une illusion mentale créée par l’égo. Le piège est de croire que nous avons dépassé cela et que la méditation n’est plus utile.

Au final, même si nous sommes dans illusion que nous nous sommes créée, la pratique régulière fera émerger le témoin et la réalité. C’est tout l’intérêt d’une continuer une pratique régulièrement.

Mais même bien avant cela, les bienfaits de la méditation se feront sentir dans votre vie. D’un simple instant sans pensées durant la méditation, nous passons à une paix intérieure grandissante et s’installant même en dehors du temps de méditation. Vous pourrez constater que des situations qui vous semblaient insupportables vous semblent bien moins pénibles. Que vous pouvez être parfaitement calme et à l’aise dans des situations qui vous mettaient dans des colères intenses ou autres émotions négatives.

Tout ceci fait partie des premiers signes et améliore déjà énormément la qualité de vie et vous donnera l’envie de continuer. Et pourtant ce n’est que le début de l’aventure intérieure, l’étape suivante étant l’apparition du témoin.

Share Button