L’illusion de la séparation.

 

Nous sommes tous Un, tous reliés. Nous ne sommes pas séparés du tout, jamais. Nous pouvons être dans l’illusion de la séparation, mais ce n’est qu’une illusion. Nous sommes une partie du tout dans le tout et le tout simultanément. Se sentir séparé, c’est se focaliser uniquement sur une toute petite partie de ce que l’on est, l’égo, le mental et s’y identifier.

Nous avons alors l’impression d’être uniquement cela, une personnalité séparée du reste. L’ouverture du coeur, de la conscience à quelque chose au-delà du mental, au Soi, permet de constater que nous sommes l’un et l’autre sans contradiction. Chacun peut le savoir par l’expérience directe. Tant que nous ne l’avons pas vécu, cela peut sembler impossible. Croire que c’est impossible c’est fermer la porte et renforcer l’illusion de séparation.

Pour ceux qui pensent que c’est vrai, mais qui ne l’ont pas vécu, affirmer en vous que c’est vrai, que vous le savez et cela arrivera un jour ou l’autre sans prévenir. Lâcher l’attente de l’expérience. Ne faites pas quelque chose pour y parvenir, ne cherchez pas, car vous êtes ce que vous cherchez. Le vouloir être, vouloir y arriver est mental et vous coupe de cela qui est au-delà du mental. Le vouloir, l’effort doit être mis pour pratiquer régulièrement  en lâchant toute attente de résultat. C’est en lâchant prise sur vouloir vivre l’expérience que cela arrive subitement.

Pour ceux qui sont persuadés que c’est impossible, il vaudrait mieux commencer par dire «je ne sais pas», ce qui laisse une ouverture, affirmer «c’est faux, c’est impossible» c’est se couper soi-même de cela, c’est renforcé l’illusion de séparation.

Le tout étant le tout, rien ne peut être en dehors. Le tout étant le tout, il est en tout.

S’il est en tout, il est en vous. S’il est tout et en vous alors vous l’Êtes.

Il y a un grand principe dans ce tout, c’est l’Amour.

En sachant cela, alors nous pouvons vivre pleinement notre expérience d’individualité relié au tout en sachant et profitant de la totalité de ce que nous sommes. Nous savons que nous sommes tous reliés dans l’Amour, mais que l’illusion de la séparation génère ces sentiments de peurs, de rejet et que cette disharmonie intérieure est projetée sur le monde extérieur. Nous nous libérons alors, à notre rythme, par le travail intérieur.

Nous pouvons alors constater qu’une personne en haïssant une autre ne fait que projeter ses peurs, son mal-être intérieur à l’extérieur, sur l’autre. En refusant, ignorant le monde intérieur, nous accusons le monde extérieur.

Dans cette compréhension, comment ne pas aimer l’autre ?

Comprendre et retrouver l’harmonie intérieure amène l’harmonie à l’extérieur.

Share Button