Vincent Sollero, etre-soi.ch

Expériences spirituelles, énergétiques et éveil de conscience.

En 2008, une série d’expériences énergétiques et spirituelles sont survenues. Expansions de conscience, sortie de corps, montées de kundalini, éveil de conscience ont complètement modifié la perception et la conception de la vie, rigide et enfermée, que j’avais à l’époque. Une recherche de «qui j’étais», de vérité, était devenue nécessaire et évidente.

Méditation est expérience d’unité.

Puis, un jour, ne l’ayant jamais fait auparavant, je ressens le besoin de m’asseoir et méditer. Soudainement je suis toute chose et toute chose est en moi. Tout est Un.

La méditation devient une pratique quotidienne. Elle m’a permis de prendre du recul sur des situations difficiles dans un premier temps, puis de regarder mon propre fonctionnement intérieur toujours plus en profondeur.

Je revis cette expérience d’union avec toute chose quelques années plus tard en me promenant dans la nature. Il n’y a plus, comme d’ordinaire, celui qui perçoit et tout ce qui est perçu, la nature, le ciel, tout ce qui est extérieur. Dans cet instant, ce qui perçoit et ce qui est perçu sont la même chose. C’est un état de plénitude total, de bien-être absolu indéfinissable avec une évidence comblant toutes les recherches d’un coup : Je suis cela.

Questionnement et début de la recherche intérieure.

Sortant de cet état, je m’interroge sur cette différence entre cet état de plénitude totale, de paix absolue et l’état “ordinaire” avec toutes les souffrances qui vont et viennent, les difficultés, les petites joies éphémères et aussi les grandes, voire l’euphorie, mais qui laissent une impression superficielle par rapport à cet état de plénitude.

Petit à petit, cette introspection profonde m’amène à voir clairement que cette différence vient de toutes les pensées, les idées de ce que je pense être. C’est l’identification de ce Je Suis, une conscience impersonnelle, au mental et au corps qui font que je vis cette expérience en croyant être cela, l’égo ou la personnalité. Autrement dit, c’est l’interprétation de la vie que je fais, à travers tous mes conditionnements qui fait que je vis cette vie de cette façon.

La responsabilité de mon état intérieur.

Suite à cette introspection, une nouvelle évidence survient: Je suis totalement responsable de mon état intérieur. Ce ne sont pas les facteurs extérieurs qui déterminent mon état de bien-être, c’est mon interprétation de ces phénomènes. Cela m’amène à voir que cette interprétation se fait à travers tout le contenu mental, rempli de toutes sortes de croyances et conditionnements de l’identification, générant de toute évidence une perception “personnelle” de la réalité, mais pas La réalité. C’est une perception, à travers une fraction de nous-mêmes amenant une interprétation partielle et non totale et qui donc ne peut aboutir à La vérité.

L’observation tranquille et déconditionnement.

S’ensuit une observation de mon propre fonctionnement intérieur quasi constante. Cette observation tranquille m’amène à constater que l’interprétation que je fais de la vie se fait à travers une multitude de croyances et conditionnements, venant de l’éducation, de la famille, de la société et de tout le contexte extérieur. Surtout, je constate que c’est cette interprétation qui va générer mon état de bien-être ou mal-être.

Petit à petit, avec une vision claire de notre fonctionnement intérieur, nous passons de la lutte, refusant de voir que les blocages et conditionnements sont en nous, à une acceptation de ce qui est, amenant la possibilité de compréhension et libération.

À travers ce cheminement, des prises de conscience continuent. Tout est là, en nous depuis toujours, mais masqué par nos conditionnements qui ne sont pas remis en question et par le voile d’une perception uniquement à travers l’égo, le contenu mental, cette fraction de nous-même, et son interprétation de la vie tant conditionnée.

Partage.

Le but de ce site est de pouvoir avoir une utilité pour ceux qui cherchent à comprendre leur propre fonctionnement en profondeur.

À tous, je souhaite de magnifiques découvertes intérieures.

Vincent