La peur, création de l’imagination

La peur, création de l'imagination

Il n’y a pas à surmonter la peur, on ne peut pas. On ne peut pas car elle n’existe pas réellement. C’est une création de l’imagination. Parvenez-vous à voir cela?

Le voir clairement permet de s’en libérer.

Pourquoi avez-vous peur ? Parce que vous vous racontez une histoire. Non seulement vous vous racontez une histoire, mais vous y croyez. Le fait de croire à l’histoire vous fait peur.

Si vous regardez les 50 dernières fois où vous avez eu peur, cette peur vous a empêché de faire quelque chose que vous auriez beaucoup aimé faire. Par exemple parler à quelqu’un, prendre une décision, ou n’importe quoi d’autre. Ces situations se répètent. Mais regardez bien, sur les 50 dernières fois où vous avez eu peur, où vous vous êtes raconté des histoires sur ce qui allait se passer, combien de fois vos histoires se sont réalisées? Jamais, ou presque dans la réalité.

Voyez-vous le mécanisme ?

J’ai peur, car j’imagine qu’il pourrait se passer telle ou telle chose, donc je ne m’autorise pas, je n’ose pas faire quelque chose qui me rendrait heureux. La conséquence est que je reste dans une situation où je ne suis pas heureux, par peur de devenir plus malheureux. Je préfère rester malheureux plutôt que prendre le risque de l’inconnu en faisant quelque chose qui pourrait me rendre heureux.

Si nous voyons clairement que la peur est une création de l’imagination, alors nous avons un réel choix. Continuer à se raconter des histoires et ne pas vivre pleinement par peur, mais au moins nous en sommes conscient et c’est un choix que nous pouvons et devons assumer pleinement, jusqu’à que nous en ayons assez et osions vivre ce que nous avons envie de vivre. Ou alors, tout de suite et à chaque occasion, voir que ce sont des peurs qui viennent de notre imagination, des conséquences qu’on imagine, une possibilité parmi tant d’autres et choisir de faire quelque chose qui nous rendrait heureux et vivre l’instant pleinement.

Comment faire pour se libérer de ses peurs ?

C’est amusant, mais il suffit de ne rien faire et vivre. Ne rien faire, dans ce cas revient à ne pas s’inventer d’histoires. En ne faisant rien, en ne s’imaginant pas d’histoires, nous sommes libres de la peur, elle n’existe pas, nous sommes libres de vivre et profiter de l’instant pleinement.

Pour y arriver de plus en plus, vous pouvez observer vos réactions à chaque fois que vous avez une peur qui vous empêche de faire quelque chose. Cette observation vous permettra de prendre conscience de plus en plus de ces mécanismes et de devenir de plus en plus conscient de votre fonctionnement intérieur. En devenant plus conscients, nous avons plus de choix, nous sortons d’un système de prises de décision basé sur des réactions à des émotions pour un système de plus en plus libre ou nous choisissons consciemment. Cela participe au déconditionnement et à la libération.