Pourquoi méditer régulièrement

 

Il est bien plus important, si nous voulons avancer rapidement et agréablement, d’avoir une pratique quotidienne, mais relativement courte plutôt qu’une fois par semaine pendant plusieurs heures.

C’est certainement une manière de faire efficace. Non seulement efficace, mais également facilement gérable en termes de gestion du temps dans la vie quotidienne, permettant une avancée régulière et sans évènement difficilement gérable.

Vouloir avancer trop vite et se retrouver confronté à trop de libérations d’un coup amenant une expérience trop forte qui peut-être difficilement gérable dans la vie de tous les jours, n’est de toute évidence pas à rechercher. De plus, c’est l’égo qui veut avancer vite et c’est lui qui doit être remis à sa place. Il vaut donc bien mieux trouver une solution douce qui permet de découvrir cela, chacun à son propre rythme. C’est une pratique courte et régulière qui permet cela. Idéalement, méditer deux fois par jour, le matin et le soir, pendant 15-20 minutes me semble très bien pour des résultats optimaux .

La pratique régulière va apporter énormément de bénéfices, en voici quelques-uns parmi tant d’autres :

    1. La pratique va devenir de plus en plus agréable sans prendre énormément de temps. Vous arriverez certainement rapidement à un point ou vous serez ravi d’aller vous installer pour la pratique. 
    2. Vous constaterez également les effets en dehors de la pratique, dans la vie quotidienne. Et c’est bien le but, il ne s’agit pas d’avoir un peu de répit pendant la pratique, 20 ou 40 minutes par jours et que rien ne change le reste du temps. Même si c’est déjà un bénéfice non négligeable, il y a bien plus à gagner. En méditant quotidiennement, cela devient rapidement une habitude et les petits instants de bien-être que l’on trouve dans la pratique ne tardent pas à se répéter et à continuer au-delà du temps de pratique dans la journée. Ceci vient du fait que la méditation régulière permet au témoin, le calme intérieur, de faire son apparition. D’abord seulement dans la méditation et de façon très brève. Puis avec une pratique régulière, ces brefs instants se prolongent et on peut les retrouver également en dehors de la pratique. Soudainement, dans la vie de tous les jours on peut se rendre compte qu’on est dans un état de paix intérieure, nous effectuons notre activité comme toujours, simplement il n’y a pas le bavardage, l’agitation mentale. Le fait de s’en rendre compte nous fait sortir de cet état et l’agitation mentale revient, cherchant des explications, voulant analyser tout cela. Ce n’est pas grave et normal au début. Mais en continuant la pratique, cet état de calme intérieur devient de plus en plus fréquent et naturel, amenant une qualité de vie indéniablement bien plus agréable. 
    3. Les pratiques proposées participent à un grand nettoyage intérieur. Faire ce nettoyage régulièrement, permet de le faire en douceur et pas de passer un grand coup de karcher qui peut déstabiliser en faisant remonter trop d’émotions d’un coup ou avec d’autres symptômes, comme une expérience qui nous dépasse et finalement nous faire perdre l’envie de pratiquer. L’objectif est que cela reste agréable et le devienne de plus en plus, dans la pratique et dans les activités quotidiennes. C’est une approche régulière et progressive vers un mieux-être d’abord puis vers bien d’autres bienfaits qui illumineront notre vie et celles des autres. 
    4. Ces bienfaits sont les premiers que nous pouvons ressentir, il y en a d’autres qui apporteront bien plus encore (voir quelques étapes dans la méditation). Mais déjà avec cette constatation, la pratique devient un plaisir et nous le faisons avec joie. Il n’est plus question de devoir trouver du temps pour cela, c’est une activité qui fait partie de notre journée.

Nous sommes tous remplis de blocages (conscients et inconscients), qui sont autant de portes fermées vers le Soi. Nettoyer gentiment et régulièrement est largement plus agréable et efficace sur la durée que de vouloir aller trop vite et de se retrouver devant quelque chose que nous n’arrivons plus à gérer, avoir des symptômes désagréables, se démotiver et tout arrêter.

Il est donc préférable de favoriser une pratique douce et agréable qui va renforcer l’envie par les bienfaits constatés dans la vie quotidienne et non de vouloir aller vite.

La vérité est en nous et c’est à nous de la trouver en levant les blocages qui nous en séparent. La vérité libère.

Cela se passe et s’intégre en nous bien plus rapidement et naturellement avec une pratique régulière, car nous avons rapidement de petits moments “hors” de l’agitation mentale de plus en plus régulièrement et qui se prolongeront également en dehors des temps de méditation. Cela devient de plus en plus naturel.

Essayez de garder une fréquence quotidienne, c’est vraiment bien plus bénéfique. Même 5 minutes par jour sont préférables qu’une heure une fois par semaine.

Si possible, méditez avant les repas. Évitez de pratiquer pendant la digestion, beaucoup d’énergie est utilisée pour cela.

Belles découvertes intérieures à tous.

Share Button