Purification du système nerveux 2

La pratique de la purification du système nerveux est un prérequis nécessaire avant d’ajouter ce complément. Si vous ne le pratiquez pas, vous devriez vous rendre sur la page de la description de la pratique de base de la purification du système nerveux.

Une fois que vous êtes à l’aise avec la pratique de base de purification du système nerveux et que vous le pratiquez régulièrement sans désagrément, vous pouvez le compléter avec une respiration pleine.

Avant de combiné la respiration pleine avec la purification du système nerveux, il peut être nécessaire de faire uniquement la respiration pendant quelques minutes juste avant ou jusqu’à que vous soyez à l’aise avec, qu’elle se fasse naturellement sans que vous n’ayez à y penser.

La majorité des gens respire de manière superficielle, avec la poitrine. Voici la respiration améliorée qui va permettre une meilleure détente et à plus d’énergie de circuler et donc d’aller plus en profondeur dans la purification du système nerveux.

Soyez attentif et en conscience avec votre respiration. À l’inspiration, ressentez le début depuis le bas du ventre, à l’intérieur. C’est là que la respiration commence. Le ventre se gonfle et en même temps vous ressentez que la respiration monte. C’est comme si on remplissait un ballon dans le ventre, il gonfle, et une fois qu’il est plein, l’air continu de s’accumuler et remonte jusqu’à la poitrine. Puis la poitrine se remplit de bas en haut. Arrivé en haut, vous pouvez sentir les clavicules monter légèrement. Continuez d’inspirer et ressentez l’aire remplir la nuque et la tête complètement, de bas en haut. La fin de l’inspiration arrive quand la tête est totalement pleine. Vous devriez ressentir que tout le corps est plein à ce moment, plein d’air, d’énergie. La respiration est relativement lente et profonde. Je ne donne pas de temps, car cela dépend des personnes, mais ça doit prendre plusieurs secondes.

Vous pouvez alors laisser l’expiration arriver d’elle-même, sans la provoquer et sans forcer, c’est un processus naturel qui se fait tout seul. Cela commence par le sommet de la tête et ça redescend selon le même chemin que la montée. La tête, la nuque, les clavicules qui redescendent légèrement, les poumons qui se dégonflent. Et ça continue de descendre jusqu’au ventre qui rentre à l’intérieur au fur et à mesure qu’il se dégonfle naturellement.

Essayez d’être assis confortablement pour effectuer ces respirations et effectuez des séries jusqu’à bien ressentir ce qui se passe à l’intérieur pendant toute la respiration. Si ce n’est pas naturel tout de suite, ce n’est pas grave, vous pouvez très bien faire quelques respirations, puis enchainer avec la pratique de purification du système nerveux de base. Faites cela tant que ce n’est pas naturel, cela viendra vite.

Une fois que vous êtes à l’aise avec la respiration, qu’elle se fait naturellement et que vous n’avez plus à vous concentrer dessus, vous l’intégrez à la pratique de purification.

Vous faites exactement la même chose que dans la pratique de base de la purification du système nerveux, mais avec la respiration pleine. Rien d’autre ne change, mais avec cette respiration plus profonde et pleine, vous allez nettoyer plus en profondeur.

Comme avec la pratique de base, il est préférable de prendre un temps de méditation après la pratique, cela favorise grandement l’évacuation en douceur et dans le calme intérieur. Idéalement, vous pouvez ajouter quelques exercices pour détendre et étirer un peu le corps avant la pratique.

N’oubliez pas l’autorégulation de la pratique, c’est important. Si vous effectuez cette pratique depuis quelque temps et que vous n’êtes pas bien, relisez l’article…..

Effectuez cette pratique jusqu’à que vous soyez totalement à l’aise avec et qu’elle se fasse complètement naturellement, en amenant plus de calme intérieur et que plus rien de désagréable ne remonte pendant un certain temps. Ceci peut prendre des mois et c’est très bien. L’important n’est pas de vouloir allez vite, mais d’avoir un système propre et sûr pour continuer d’avancer sereinement et sans désagréments. Nous avons le choix d’un chemin chaotique ou d’une libération de plus en plus dans la joie, cela dépend de nous et de notre pratique.