Le silence intérieur, le témoin

Le silence intérieur, le témoin

 

En pratiquant la méditation régulièrement, il arrive un moment ou chacun découvre ce qui est souvent appelé le témoin. Qu’est-ce que le témoin ?

Le témoin est ce qui observe la vie dans une paix intérieure imperturbable. Cette paix intérieure totale est son état naturel et nous verrons plus bas pourquoi il ne peut pas changer. Il arrive un moment avec la méditation régulière où nous constatons que nous sommes cela, ce qui observe tout ce qui se passe dans notre vie sans y être attaché, identifié. Nous sommes ce qui observe ce que l’égo vit.

C’est un grand pas dans la découverte intérieure qui va amener bien des avantages dans la vie quotidienne.

Nous sommes passés de l’identification de la conscience à l’égo, à l’observateur des expériences que vit l’égo. Nous constatons que l’égo est un produit, une création pour pouvoir expérimenter dans le monde physique, mais que nous ne sommes pas ce corps et ce mental.

Le plus souvent, nous retournons à l’identification à l’égo après une telle expérience et nous essayons de la traduire avec le mental. Ce qui est tout à fait normal, mais nous savons maintenant de première main que nous ne sommes pas ce que ce que nous avons cru être, le corps et le mental. Nous savons en tout cas que nous ne sommes pas « que » l’égo et cela nous pousse à chercher la vérité de ce que nous sommes.

Avec la continuité de la méditation, nous découvrons que ces instants de paix intérieure deviennent plus fréquents et plus longs. Nous constatons alors que nous pouvons vivre des moments de paix parfaite dans la vie quotidienne. Nous pouvons remarquer soudainement que nous faisons la même activité ordinaire, mais quelque chose a changé, nous sommes parfaitement calmes et apaisés en le faisant alors que jusqu’alors, ces activités étaient perçues comme « pénible ». C’est déjà un grand changement qui nous conforte pour continuer à méditer.

Avec le temps et la pratique, cet état émerge et s’installe de plus en plus jusqu’à s’installer totalement et nous constatons alors que nous sommes cela, nous sommes cette paix intérieure imperturbable.

Pour la majorité d’entre nous, il faut du temps pour que nous puissions vivre cet état constamment. C’est avec la méditation régulière que nous pouvons favoriser l’émergence et la stabilisation de cette paix intérieure.

Avec la constatation par l’expérience directe que nous sommes cela, un grand changement se passe en nous. Ce témoin, cette paix intérieure est imperturbable, quoiqu’il se passe dans notre vie. C’est un état qui est au-delà des émotions et du mental. Nous constatons que les pensées, les émotions sont des objets de perceptions pour la vie quotidienne, mais que le témoin n’est pas ces objets.

Étant ce témoin, nous voyons que nous ne sommes pas les émotions et les pensées, que ce sont des objets, utiles pour interagir dans la vie, mais nous arrêtons de nous identifier à cela. C’est un énorme changement, car nous nous rendons compte que nous ne sommes pas ce que nous avons cru être, nos pensées, notre mental, nos émotions, notre corps. Ce sont des outils de perception nécessaire pour agir dans la matière pour la conscience que nous sommes. C’est un déconditionnement important qui nous permettra de continuer la recherche de la vérité de qui nous sommes. C’est un bon en avant, mais ce n’est pas la fin des découvertes.

Ainsi donc, rien ne change à l’extérieur, mais tout change à l’intérieur. Les émotions, les pensées sont toujours là, mais nous les voyons et utilisons pour ce qu’elles sont sans nous y identifier en restant dans la paix intérieure. Nous y gagnons la joie de pouvoir vivre ces expériences sans les interpréter du point de vue de l’égo et donc sans la souffrance associée à tout ce qu’il n’a pas envie de vivre.

Ceci est une étape importante de la découverte intérieure, mais ce n’est pas la fin des extraordinaires aventures de la découverte de Soi.

Je vous souhaite de belles découvertes intérieures.