Explication sur la purification du système nerveux :

Cette technique de purification du système nerveux m’est, au départ, venue spontanément. Au cours d’une méditation, la respiration de la colonne s’est mise en place spontanément. C’est après plusieurs mois ou années que j’ai lu un article sur cette technique. Puis j’en ai trouvé d’autres avec des techniques différentes toujours basées sur la même base de respiration. Pour les ajouts à cette méthode, pour certains ils me sont venus spontanément aussi et pour d’autres, je les ai découverts par différents moyens (rencontre, articles trouvés, etc..)

Je n’invente donc rien. Comme souvent dans mon parcours, quelque chose m’arrive et plus tard je me rends compte que cela avait été vécu ou pratiqué par d’autres depuis toujours. Parfois de manière très similaire, parfois avec quelques différences. En fait personne n’invente rien, cela a toujours été en chacun de nous, il nous faut juste le découvrir.

La base de la technique que je propose est celle qui m’est arrivée spontanément et que j’utilise depuis des années. Elle a été et est toujours très efficace. Si vous avez une autre technique et que vous ressentez qu’elle vous convient, continuez de pratiquer la vôtre. Pourquoi changer quelque chose qui vous convient très bien?

Si vous n’avez pas de technique, alors vous pouvez utiliser celle décrite dans cet espace. Si vous avez un manque de résultat, peut-être que vous souhaiterez essayer cette technique. Essayez et regardez si elle vous apporte plus que la vôtre.

Le plus important est de pratiquer régulièrement et de vous écouter, de savoir ce qui est bon pour vous. La régulation de votre pratique est de votre responsabilité.

Cette pratique permet de démarrer si vous ne savez pas comment faire ou que vous souhaitez apporter un changement de manière simple et efficace à vos pratiques.

Toutes les méthodes additionnelles ajoutées sont des pratiques que je fais tous les jours depuis longtemps, je ne mets rien que je n’ai pas testé moi-même pendant un long moment. C’est par l’expérience directe que l’on sait si ces techniques sont efficaces ou non. Il ne s’agit donc pas de croire aveuglément, mais de pratiquer et de vous faire votre propre opinion.

Je parle aussi beaucoup de responsabilité dans la pratique, c’est aussi par expérience.

Il est facile de vouloir aller vite et de vouloir faire la pratique de base et plusieurs ajouts d’un coup en pensant qu’on va gagner du temps.

Cela est faux. Vous perdrez du temps en agissant ainsi. Ces pratiques sont efficaces quand elles deviennent automatiques, quand nous n’avons plus besoin de réfléchir pour l’effectuer.

En ajoutant plusieurs techniques additionnels d’un coup, vous resterez dans une pratique mentale et le but est justement d’aller au-delà du mental. La première fois que vous vous rendez dans un nouvel endroit que vous ne connaissez pas, vous êtes attentif, au panneau, aux signes extérieurs pour vous repérer, aux distances qui vous sont indiquées, et surement que vous vous tromperez de route la première, la deuxième fois. Après plusieurs voyages, vous y aller sans réfléchir, vous savez comment y aller automatiquement. C’est la même chose pour une pratique efficace, elle doit se faire automatiquement. C’est bien un voyage qui est entrepris, un voyage vers Soi. Rendre ces pratiques automatiques, c’est rendre le voyage vers Soi sûr et efficace.

Nous utilisons le corps dans ces pratiques. Le corps a besoin de répétition pour trouver le bon mouvement. Il est bien plus rapide d’apprendre un mouvement à la fois que 10. Si vous apprenez la guitare, vous ne pouvez pas bien jouer 10 accords enchainés en une fois. Il faudra répéter le premier jusqu’à qu’il sonne juste, puis en ajouter un deuxième et l’enchainer avec le premier. Puis un troisième, etc. C’est la méthode la plus rapide et la plus sûre.

Et même si vous arriviez par miracle à faire la pratique de base et d’y ajouter une ou quelques techniques additionnels tout de suite, il y a bien des chances que cela ne mène pas bien loin et vous freine dans votre progrès, voir vous démotive et vous fait abandonner pendant un certain temps. La raison en est simple, cette technique vise à purifier le système nerveux. En le purifiant, les blocages vont remonter à la surface pour être évacués. Ces blocages sont de plusieurs natures différentes et il peut y avoir des peurs profondes venant de croyances à dépasser. S’il est facile de laisser remonter un blocage et de s’en libérer par la méditation qui suit, il n’en va pas de même si trop de blocages remontent d’un coup. Il est possible d’être submergé et de ne plus pouvoir gérer le temps que tout rentre dans la normale. Il vaut donc bien mieux avancer doucement et sereinement que de vouloir aller trop vite et être complètement dépassé. Il faut voir le parcours de la libération comme un long cheminement et pas un sprint, c’est bien plus sûr et agréable.

C’est la raison pour laquelle je parle de régulation de pratique.

Plus vous avancerez, plus vous vous rendrez compte que tout est à l’intérieur de vous. Vous deviendrez de plus en plus attentif et réceptif à votre propre guidance qui est la meilleure des solutions.

Tout le reste n’est qu’une étape pour arriver à cela, à la découverte de l’unité en nous, à la découverte de Soi.

Après cette introduction, vous voilà informé et prêt pour la pratique de la purification du système nerveux.